René BROUILLET

Cette personnalité faite d’exigence, de fidélité et de foi, épouse très tôt la vision gaullienne de l’État et de la France.

Ce diplomate français a côtoyé des personnalités telles que le Général de Gaulle, Georges Pompidou, le pape Pie XII…

Tout commence  dans le village de Cleppé. Il débute sa scolarité au village  où son père est instituteur, puis poursuit ses études. Il intègre l’Ecole Normale Supérieure où il rencontre Georges Pompidou, puis à l’École Libre des Sciences Politiques, il devient auditeur à la Cour des comptes en 1937.

Résistant et collaborateur de Georges Bidault, et membre du Conseil National de la Résistance, il introduit en 1944 Georges Pompidou dans l’entourage du Général de Gaulle.

À la libération, il devient directeur de cabinet du général de Gaulle, puis secrétaire général du gouvernement tunisien de 1946 à 1950.

Il fait un passage au Quai d’Orsay , comme premier conseiller à Berne de 1951 à 1953, puis à Rome (Saint-Siège) de 1953 à 1958.

C’est ensuite comme Secrétaire Général à la Présidence du Conseil pour les affaires algériennes en 1958, puis comme directeur de cabinet du Général de Gaulle à la Présidence de la République entre 1958 et 1961 qu’il poursuit sa carrière

Il devient ambassadeur de France à Vienne de 1961 à 1963. Nommé ambassadeur représentant auprès du Saint-Siège de 1964 à 1974, il joue un rôle important entre la diplomatie gaullienne et l’action du pape Paul VI  au service de la paix, du développement et de l’entente entre les peuples.

Il siège en fin de carrière au Conseil Constitutionnel, de 1974 à 1983.

Il est membre de l’Académie des sciences morales et politiques de 1987 à 1992.

28th April 1959: Queen Elizabeth The Queen Mother (1900 – 2002) meeting President Charles de Gaulle at the Elysee Palace in Paris. The British ambassador Rene Brouillet is in the background with his wife Lady Jebb, and Madame Yvonne De Gaulle stands behind the Queen Mother. (Photo by Keystone/Getty Images)

Une plaque commémorative apposée sur un mur près de la mairie de son village natal rappelle cette vie hors du commun.

Notre personnage illustre et son épouse reposent dans le caveau familial au cimetière de notre commune.

 

Pour l’anecdote :

Son Excellence René Brouillet, condisciple de Georges Pompidou à l’Ecole Normale, entretient depuis cette époque des relations d’amitié avec celui-ci. C’est M. Brouillet, au lendemain de la Libération, qui a recruté Georges Pompidou au Cabinet du Général de Gaulle, alors Chef du Gouvernement provisoire. La légende assure que le Général avait demandé à René Brouillet de lui trouver «un agrégé sachant écrire ». Les années ont filé. Le petit agrégé est devenu Premier Ministre, puis Président de la République…

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *